corse FR  corsica EN  corsica IT  korsika DE  

Histoire - Pasquale Paoli


Location de villas Ajaccio
Louez en Corse Porticcio

Hôtels de luxe Aleria
Riva Bella Centre Spa & thalasso

Loisirs sportifs Calvi
C.O de Calvi

Restaurants Porto Vecchio
Le Cabanon Bleu
 

Réalisation de l’indépendance avec Pascal Paoli, "Général de la Nation corse"

C’est en 1755 et dans ce contexte confus que Pascal Paoli est élu "Général de la Nation corse". C’est avec lui que durant 14 ans, la Corse devient la première nation moderne d’Europe. Il est un homme ouvert à son siècle et persuadé qu’il faut réaliser concrètement l’indépendance de l’île de façon plus réfléchie que lors de l’expérience de Théodore de Neuhoff.

Pascal Paoli est le premier grand chef révolutionnaire et son action inspirera Georges Washington. Il va instaurer le suffrage universel, même pour les femmes chefs de famille, il fait de son régime une république.

Il réaffirme la liberté de conscience. Il crée une capitale : Corte et affiche la souveraineté de la jeune nation par le choix d’un drapeau, la "bandera" à tête de Maure, par la création d’un journal officiel les Ragguagli di l’Isola di Corsica, et par la frappe d’une monnaie.

Il confie l’instruction à l’église, une université est fondée à Corte, et enfin très ouvert au développement économique de l’île, il crée un port à l’Isula (Île Rousse) pour contrer les cités génoises de Calvi et Algajola.

Il développe l’agriculture et introduit la culture de la pomme de terre. Enfin Pascal Paoli ouvre l’île vers un commerce inter méditerranéen. A la demande de Gênes, Louis XV envoie le comte de Marbeuf (en 1764) avec une mission de conciliation. Celui ci occupe les citadelles, Paoli refusant de passer au service de la France.

Le 15 mai 1768 est signé le traité de Versailles : la République italienne vend à la France ses droits de souveraineté, en échange du coût des opérations militaires destinées à ramener l’ordre dans l’île. Paoli non consulté, proclame une levée en masse et la guerre commence par une grande victoire corse à Borgo, les 8 et 9 octobre 1768. La France réagit, avec un envoi d’hommes sur l’île.

Le 8 mai 1769, c’est la défaite de Ponte Novu, sur le Golu entre Corte et Bastia. C'est la fin de l’indépendance de la Corse, Pascal Paoli doit s’exiler en Angleterre un mois plus tard. La Corse devient française.