En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, afficher des publicités personnalisées et analyser le trafic du site internet.
corse FR  corsica EN  corsica IT  korsika DE  

Art et culture - La langue


Restaurants San Nicolao
La Vallicella

Chambre d'hôtes Murato
A Mandria

Loisirs sportifs Ajaccio
La Corse à la voile

Villages de vacances Propriano
Résidence & Hôtel Aria Marina
 

Combattue par la IIIe République, presque anéantie par la télé et le monde moderne, la langue corse est malgré tout parlée par plus de 70 % de la population.

Comme en Bretagne où elle avait interdit aux écoliers de parler breton, la IIIe République a tenté de faire disparaître la langue corse au nom de la sacro-sainte centralisation, qui a gravement porté atteinte aux cultures régionales. Elle a échoué dans l’île de Beauté, aujourd'hui en corse, on parle corse !

Le corse est une langue riche, concrète et savoureuse, il est enseigné dans les écoles et à l’université depuis que le gouvernement lui a accordé en 1974 le statut de langue régionale.

L’accent est difficile à saisir, directement hérité d’un toscan médiéval mâtiné de pisan et de génois, la langue parlée aujourd’hui s’appuie aussi sur le français.

Quelques règles de prononciation :
Le "u" se prononce "ou".
Le "c" suivi d'un "i" se prononce "tch".
Le "c" suivi de "h" se prononce "k".
La fin des mots est souvent avalée.